Jamais sans Maurice

Inspiration voyage et lifestyle pour chiens et chats

Comment bien préparer son chien à l’arrivée d’un bébé

Aujourd’hui c’est l’ambassadrice voyage pet friendly Aurore, toute jeune maman, qui nous raconte son expérience avec son chien Max, quand son bébé est arrivé. Une belle histoire touchante, qui j’espère pour aider les futurs parents à bien préparer l’arrivée de leur enfant avec un chien ou un animal. Bonne lecture.

/////////////

Je suis heureuse de partager avec vous mon expérience de nouvelle maman sur Jamais sans Maurice, car je n’ai pas dû être la première ni la seule à me poser des questions existentielles sur la venue de ce petit-être dans notre foyer qui roulait comme sur des roulettes avec le poilu de notre vie.

Nous avons adopté Max il y a 9 ans à la SPA. Il nous a eu avec son air triste à travers les barreaux de sa cage. Cela nous paraissait logique d’adopter et d’offrir un foyer aimant à un chien qui n’avait pas eu une vie facile. Dans ce cas, on prend ce chien avec toute son histoire.

Il y a donc eu des ajustements à faire, des rituels à mettre en place pour que Max se sente en sécurité. Un fragile équilibre qu’on a construit au fil des années avec beaucoup d’amour.

Alors quand notre nouveau petit-être a décidé de montrer le bout de son nez, nous nous sommes réellement interrogés sur l’impact que cela aurait sur le comportement de Max. Il a toujours eu peur de l’abandon. Il nous a toujours collés de près !! L’appartement aurait beau faire 200m2, il serait toujours à nos pieds entre le canapé et la table basse. Alors imaginez si une petite chose lui vole toute notre affection et attention !

Nous avons donc décidé de mettre un point d’honneur à ne pas l’oublier. Chaque jour nous veillons à lui accorder un moment pour lui avec le jeu ou les câlins. Nous avions une idée pour que la rencontre de bébé et chien se passe bien : faire un petit chemin de gâteaux qui mène jusqu’au baby pour qu’il est en mémoire un moment positif de leur rencontre. Nous étions finalement trop pris dans le tourbillon de la nouveauté et de l’organisation (et des pleurs disons-le !) pour le faire et c’est notre plus grand regret

Je vous conseille de prendre le temps de créer une belle rencontre. Au fil des jours nous nous sommes rendus compte que Max développait un peu de jalousie envers le petit : il apporte son ballon à chaque fois que bébé pleure, il ne veut pas sortir de notre chambre si le petit y est. Autant de signaux qui nous ont alertés !

Depuis, nous faisons la démarche par nous-même de l’inclure dans le quotidien du petit. Cela vient de nous, il n’a pas besoin de quémander et je pense que cela change tout. Je suppose que les comportementalistes diraient plutôt de mettre une barrière entre le chien et le petit pour que Max comprenne qu’il ne lui est pas supérieur, en lui interdisant de rentrer dans sa chambre par exemple. Mais ce n’est pas ce que nous avons voulu instaurer. A tort ou à raison vous me direz ! Je vous apporte mon témoignage et non une solution de comportementaliste.

Et à force d’être dans le positif avec Max et de l’inclure, nous avons remarqué que son comportement change. Il devient plus protecteur envers baby. Il se couche toujours près de lui. Si nous changeons de pièce, il ne nous suit plus mais reste près du petit.

Nous sommes heureux de voir qu’il commence à se créer un lien ! Alors on croise fort fort les doigts pour que notre Max soit à nos côtés encore très longtemps pour partager de beaux moments en famille !

 

preparer-chien-bebe-2

/////////////

Un grand merci à Aurore pour son témoignage.
Et vous, avez-vous d’autres bons conseils pour préparer l’arrivée d’un bébé quand on a un chien ou un chat ? 

///////////////
bons plans voyages pet friendly voyager avec son chien 
Vous aussi, vous souhaitez devenir Ambassadeur Voyages Petfrienldy pour Maurice ?
Contactez Maurice pour en savoir plus.
1
2 Discussions on
“Comment bien préparer son chien à l’arrivée d’un bébé”
  • Je suis tout à fait d’accord avec Aurore! Ecarter le chien serait le rendre jaloux! Quand je suis née (il y a 35 ans!), mes parents avaient un gros chien qu’ils avaient récupéré dans la rue. Tout comme celui d’Aurore, il avait une grande peur de l’abandon et était en permanence collé à ses maîtres. Quand je suis arrivée à la maison, mes parents, contre toutes les « recommandations » qu’ils avaient reçues, ont posé le couffin par terre et laissé le chien me sentir. Quand ma mère me donnait le sein, elle m’avait dans un bras et le chien passait sa tête sous l’autre. Il n’y a jamais eu aucun problème car le chien n’a jamais été écarté! Nous sommes bien sûr devenus inséparables par la suite :-)

Leave A Comment

Your email address will not be published.