Jamais sans Maurice

Inspiration voyage et lifestyle pour chiens et chats

AlloMaurice #2 : pourquoi mon chat lèche ?

Voici donc la deuxième édition du Allo Maurice, réalisé en partenariat avec le service professionnel de catsitting ChaPacha et sa comportementaliste Sonia. Ce mois-ci c’est la question de Kiki qui a été sélectionnée. Pour rappel chaque mois Maurice tire au sort l’une des demandes envoyées par mail, sur Twitter ou via Facebooket y répond en consultation avec Sonia.

///////////////////////

La question de Kiki

« Bonsoir, pourquoi mon chat Frimousse, 5 ans, lèche-t-il les bandes de peinture rouge au dessus de la crédence de la cuisine ? Il fait ça tous les jours, surtout le matin : quand je prépare mon café, il lèche (il est câlin car très attiré pas le café). Il se lèche aussi, très régulièrement, encore et encore.

Ps : j’ai eu Frimousse à 1 mois et demi, il était propre et mangeait des croquettes.

Merci d’avance pour peut-être une réponse.
chat comportementaliste

comportementaliste-chat

 chat comportementaliste

///////////////////////////

La réponse de Sonia,
comportementaliste de ChaPacha

Bonjour Kiki, 

D’un point de vue médical, un chat qui lèche des surfaces minérales peut parfois avoir des carences,  c’est donc à évoquer avec votre vétérinaire lors de la prochaine visite. Assurez-vous aussi que le léchage de la crédence n’est pas en rapport avec une frustration alimentaire. En effet, comme je l’ai déjà évoqué dans la réponse au premier « Allô Maurice », le chat est un grignoteur qui se régule naturellement en 10 à 20 petites prises alimentaires par jour. Il est fréquent de commencer à rationner le chat à deux repas par jour après la stérilisation, par crainte d’une prise de poids. Ceci peut finalement perturber sa faculté à s’auto-réguler et se révéler contre-productif : Minet sera obnubilé par la nourriture et en frustration permanente.

Utilisez des « gamelles ludiques » (Pipolino, balle à croquettes, Stimulo, Cat Funboard Activity…) pour permettre au chat une prise alimentaire en libre service constant, mieux répartie, et faisant appel à ses patterns naturels de prédation. Certains individus apprécient aussi les courgettes cuites (aliment rassasiant), que vous pouvez saupoudrer d’un peu de levure de bière ou mélanger à la pâtée humide pour les rendre plus attractives.

  chat comportementaliste
Photo-jeu-ludique-chat


D’autre part, ce que vous décrivez concernant Frimousse, est assez caractéristique des chatons 
sevrés trop tôt. On rejoint là les comportements de pseudo-tétée ou d’ingestion de matières non-comestibles, observables dans le même cas. Lors d’un sevrage précoce, les apprentissages, et la maturation émotionnelle ne sont pas terminés pour le chaton. Il sera donc plus prédisposé à la résurgence des comportements infantiles décrits ci-dessus. Frimousse, sevré à 7 semaines,  rentre dans cette catégorie. On sait maintenant que l’âge minimum pour séparer un chaton de sa mère et de sa fratrie est de 3 mois. Le fait qu’il semble autonome bien plus tôt pour absorber une alimentation solide et se rendre à la litière est tout à fait trompeur. Les chatons sevrés précocement pourront en garder toute leur vie des séquelles, et ils risquent d’avoir moins des facultés d’adaptation dans leur vie future auprès de l’humain. On ne le répétera donc jamais assez , l’adoption d’un chaton, c’est à 3 mois grand minimum, et plus si possible : le chaton séparé à 4 ou 6 mois aura bien plus de chances d’être à l’aise dans ses coussinets toute sa vie.

chaton-mère-chat-portée

Et enfin, j’en viens à ce qui semble être des léchages insistants de Frimousse sur lui-même. Si ce comportement persiste, et même se développe en léchages compulsifs, c’est un signe que quelque chose ne va pas pour votre quatre pattes. Le léchage compulsif est un comportement évacuateur de tension qui atteste d’un stress important ressenti par le chat.

Quelles pourraient être les sources de stress de votre chat ?

Eh bien comme pour tous les chats qui vivent auprès de nous : des inconforts liés aux modalités de cohabitation que nous leur proposons. Les besoins fondamentaux de cette espèce pourtant si familière sont en réalité en partie méconnus. Et c’est au quotidien que nous commettons des impairs, qui jour après jour peuvent vraiment leur peser : modalités d’alimentation ou  de litière inadéquates, pas assez de stimulations, relationnel envahissant de l’humain, réprimandes, punitions, pas assez de possibilité de se cacher, de grimper … Pour le chat d’intérieur, ces pressions s’ajoutent à la restriction de territoire.

Pour conclure, Kiki si d’aventure vous observez que Frimousse continue à se lécher avec insistance, je vous conseille, (après une visite médicale pour s’assurer qu’il n’y a pas de cause physique), de prendre rendez-vous avec un(e) comportementaliste spécialiste du chat. Lors d’une consultation à domicile, vous pourrez ensemble mener l’enquête pour comprendre ce qui gêne votre chat au quotidien et mettre en place des changements pour le soulager. Parce qu’il le vaut bien !

///////////////////////////

Encore un grand merci à Sonia,
comportementaliste de ChaPacha pour ses bons conseils.

Votre chat aussi se comporte bizarrement et vous ne savez plus quoi faire ?
Pas de soucis Maurice et la comportementaliste de ChaPacha sont là !
chat
Exposez nous votre petit soucis et nous vous répondrons pour vous aider à mieux comprendre votre chat.

Découvrez comment faire pour nous contacter ici.

Voir le AlloMaurice #1 : pourquoi mon chat miaule ?

 


1
1 Discussion on “AlloMaurice #2 : pourquoi mon chat lèche ?”

Leave A Comment

Your email address will not be published.