Tendances 2022 du Petfood et de l’animalerie en ligne

animalerie en ligne petfood box pour chien et chat woufbox miaoubox

Le marché du petfood

Les Français aiment les animaux. En France, un foyer sur deux possède un animal, qu’il s’agisse d’un chien, chat, NAF, poisson, oiseau ou même reptile. On parle de 14 millions de chats, plus de 7 millions de chiens (source étude Facco/Kantar), et des millions de poissons, oiseaux, et autres petites bêtes. Les grandes acteurs de l’animalerie en ligne, comme Animalis, doivent aujourd’hui répondre aux demandes grandissantes des propriétaires d’animaux. En effet, aujourd’hui, les animaux domestiques sont considérés comme des membres à part entière de la famille. Ils ont dont droit à des traitements adaptés, personnalisés, et de qualité.

Petfood : panorama des tendances et innovations alimentaires

Selon le Xerfi, le marché du petfood est estimé à plus de 4 milliards d’euros en France et les ventes ont augmenté de 48% en 10 ans. Chaque année, les Français dépensent en moyenne 800 EUR pour leurs animaux. Ce budget est principalement dédié aux dépenses alimentaires.  Et parmi eux, 97% des propriétaires de chiens et 99,5% des propriétaires de chats achètent des aliments industriels pour leurs animaux. Mais quand on parle d’aliments “industriels” » on ne parle pas forcement d’offre uniformisée. Au contraire, tout comme pour l’Homme, le petfood s’hyper-spécialise. Que ce soit en termes de personnalisation, de santé, de naturalité, d’alimentation Bio, voire même de végétalisation, flexitarisme, végétarisme voire véganisme, sans gluten. Les tendances en Petfood sont finalement similaires à celle de l’alimentation humaine.

L’essor de la Naturalité

La naturalité est clairement une forte tendance du côté de l’alimentation humaine. Une grande majorité de consommateurs français est prêt à payer plus cher un produit « 100% naturel ». C’est-à-dire un produit répondant à ces deux critères : peu transformé et sans additif. Sans surprise, cette tendance se retrouve également du côté petfood. 90 % des propriétaires d’animaux de compagnie vérifient la composition des aliments de leurs animaux, et 35% d’entre eux se tournent vers des produits labellisés bio. Et si le segment de la naturalité ne représente encore qu’1% du marché du petfood en France, il évolue rapidement : + 40 % dans les grandes surfaces spécialisées et + 20 % dans les grandes surfaces alimentaires en 2019. Cela représente encore une grande marge de progression quand on sait que la naturalité représente d’ores et déjà 30% du marché petfood aux Etats-Unis (source : LSA).

Si les maîtres peuvent utiliser Yuka, ScanUp ou Siga pour surveiller la composition de leur alimentation, ils peuvent aujourd’hui suivre également celle de leurs animaux avec l’application GamelleC’est en réponse à cette demande croissante de naturalité que le mouvement « barf » (pour « Biologically Appropriate Raw Food ») se développe  de plus en plus en Europe et en Amérique du Nord. Il s’agit d’une alimentation « faite-maison », à base de viande crue, d’os, d’abats crus, de légumes crus et d’huile végétale, qui tente de se rapprocher le plus possible de l’alimentation des animaux à l’état sauvage.

Croissance des ventes  en ligne accentuée par la pandémie

Depuis une dizaine d’années le marché de l’animalerie en ligne est un secteur très porteur. Les pionniers de l’animalerie en ligne comme Animalis, ont diversifié leurs offres pour répondre à des propriétaires de plus en plus exigeants en matière de bien-être animal. Lors de la pandémie les ventes d’accessoires et d’alimentation animalière ont explosé. La croissance du marché devrait revenir à un taux de croissance annuel  de 6,1% au cours des prochaines années. Le marché mondial devrait atteindre 350 milliards de dollars en 2027. Les animaleries en ligne ont appris à répondre à ces nouveaux besoins et on assiste aujourd’hui à une montée en gamme et une premiumisation des produits et services. Les marques sont également de plus en plus nombreuses à commercialiser des produits alimentaires en fonction de certaines spécificités (races, âges, stérilisation ou non, problèmes rénaux, etc.). Elles entendent ainsi répondre aux exigences de plus en plus élevées d’un grand nombre de propriétaires d’animaux qui se détournent des marques d’entrée de gamme.

La PetFoodTech : solutions connectées pour le bien-être de nos compagnons à poils

Dans un autre genre, les applications digitales au service du bien-être des animaux  rencontrent également un fort succès. C’est ce que l’on appelle la « PetFoodTech », au croisement de la FoodTech et de la PetFood. Aujourd’hui les propriétaires d’animaux de compagnie sont toujours connectés. Entre bureau, week-ends et autres déplacements, ils sont aussi souvent en vadrouille. Comment concilier l’amour pour leurs animaux et leurs contraintes du quotidien ? Catspad a tout compris. Il propose une gamelle de distribution de croquettes et d’eau en mouvement connectée à une application mobile. Programmation des repas, suivi des réserves, identification et suivi de chaque animal : cette application ressemble de près à une application FoodTech comme de nombreuses autres.

3

%s